tous les mots qui luisent

Prêts à nuire
tous les mots qui luisent
jubilent à nous mentir
sur notre devenir.

(journal des mots n°122 / 19 septembre 2012)

Publicités
Cet article a été publié dans journal des mots, Poème, Poèmes, Poésie, Poems, Poetry. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 Responses to tous les mots qui luisent

  1. rechab dit :

    Tout ce qui brille n’est pas d’or
    C’est juste en surface, – au dehors ;

    C’est comme un vulgaire métal,
    Qui s’agrippe à la lumière, et s’étale …

    On a caché, sous l’éclat des mots, les vis
    Le discours était factice .

    Des phrases creuses, et du vent,
    Tout un jargon, qui se fait passer pour savant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s