la peau des mots

Arracher de son corps
la peau des mots
la mue est douloureuse
dans la nuit de papier.

(journal des mots n°113 / 5 août )

Publicités
Cet article, publié dans journal des mots, Poème, Poèmes, Poésie, Poems, Poetry, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 Responses to la peau des mots

  1. rechab dit :

    Tant de douleur pour sortir de son corps
    Quelques mots ? et tant d’efforts ?
    Allons, si se soumettre à la mue est douloureux
    Avoir grandi par la phrase reste heureux
    On ne peut rester coincé dans du papier…
    Il vaut mieux prendre la plume, et recopier
    Ces pensées, qui sont à l’intérieur
    Afin, qu’en grandir, elles fassent notre bonheur…

    RC

    ( voir parallèlement à ce sujet, ma publication http://ecritscrisdotcom.wordpress.com/2012/03/04/la-plume-vagabonde-rc/ )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s