Fermer les yeux

Fermer les yeux
une heure, quelques minutes ou un instant
… écouter le monde
ses fragments sonores
l’air qui s’enfuit entre les obstacles
les insectes qui se posent et déposent leur malédiction
les oiseaux qui chantent à en perdre la tête
les moteurs qui mugissent de leur soi-disant immortalité
les hommes qui parlent de larmes et d’espoirs
l’avion qui s’envole défier les Dieux
et son propre corps
dont on a peur à chaque seconde
d’entendre le silence

inspiré de la série imaginaryplay d’Anna Hurtig, d’après la photo imaginaryplay

Publicités
Cet article a été publié dans photos, Poème, Poèmes, Poésie, Poems, Poetry. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s