Phare

Silence et lumière sont ma seule nourriture
le rêve froid d’une parenthèse
ces instants hors du temps
je regarde le paysage
et les mots deviennent mon ascèse
aucune rupture
et sur mon heureux visage
rien ne ment.

inspiré du photoblog exposure.unforgiven-art.de, d’après la photo Hellisoy

Publicités
Cet article a été publié dans photos, Poème, Poèmes, Poésie, Poems, Poetry. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

One Response to Phare

  1. Magnifique.
    Je remets à plus tard la photographie qui accompagne le texte : les mots me suffisent pour l’instant.
    Merci,
    Jm

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s