douces ombres

c’est reposant d’être une ombre, léger reflet qui passe sans y penser, j’effleure tout ce qui m’entoure sans jamais provoquer de blessures, les plus inquiets ont peur de moi alors que l’ombre n’est que douceur, juste une impression flottante, parfois sucrée, parfois amère, qui traverse vos vies et quand le soleil n’est plus, je m’évanouis

d’après le photoblog A day in a librarian’s life, inspiré de la photo the swimming shadows

Publicités
Cet article a été publié dans fragment poétique, micro-fictions, Poésie, Poetry, prose, textes courts. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 Responses to douces ombres

  1. Cock Thomas dit :

    Salut très jolie poésie!!
    Je t’invite sur mon blog prosperecock.wordpress.com
    où j’écris de la littérature et de la poésie…
    J’espère que ça te plaira!
    Bien à toi!!
    Thomas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s