Je vois flou

C’était il y a longtemps
un jour où la fatigue n’engluait pas tout
le rire doux du sable sous les pieds
la mélodie des lumières
ce vent affolant
et je tournais au rythme lent des vagues
une danse pas si mélancolique
où mon corps aimait vivre l’instant
ce flou entre deux gravités

d’après le photoblog Présence Urbaine – Mister Hoveeto, inspiré de la photo Je vois flou

Publicités
Cet article a été publié dans photos, Poème, Poèmes, Poésie, Poems, Poetry. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s