Blanche sur fond blanc

Blanche comme ma folie
Mariée à ta mauvaise conscience
Jamais plus une fleur ne pourra réconforter
Les regrets (d’un passé) incrustés dans ton corps
Incandescente honte dévorera ton ombre
Je fixerai de mon regard un amour absent

inspiré du Fakri’s Photoblog, d’après la photo How allong, Bride?

Publicités
Cet article a été publié dans photos, Poème, Poèmes, Poésie, Poems, Poetry. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s