Violente harmonie

Sa musique dans la rue comme une bulle de violence, la beauté tonitruait dans sa trompette, son souffle en folie décrivait les courbes sensuelles qu’il croisait, ses notes ornaient le beau soleil de rayons joyeux, ses délires crescendos oudé-crescendos faisaient rires les passants, les notes tenues perturbaient ceux qui étaient retranchées derrière leurs baladeurs, son ivresse contestatrice avait gagné plusieurs habitants d’Aars et des instruments sortaient de tout les cotés accompagner ces pérégrinations dorées, sans respiration la ville virevoltait sous l’assautcacophonique avec un entrain révolté… alors il posa dans un silence sec son instrument sur le bitume, il n’a pas bougé depuis, symptôme d’une harmonie vibrant dans la cité.

d’après le photoblog de petermartin.dk , inspiré de la photo Sunny Silver Trumpet

Publicités
Cet article a été publié dans photos, prose. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s