part d’enfance

face aux bruits et à la terreur du monde, je garde mes trésors, ma part d’enfance comme des joyaux au bord d’une étagère, cocon de rêves, lampes ànounours qui danse contre mes nuits d’angoisse, voiture de course qui roule vite très vite dans mes dimanches de déprime,, vache en bois qui sait me meugler des mots doux et me donner le courage d’ouvrir la porte, ces livres et ces comptines que je me chante pour fuir mes insomnies, et mon coeur, cette boite à surprises qui attendqu’ELLE l’ouvre.

d’après le photoblog chambrenoire, inspiré de la photo a world of dreams

Publicités
Cet article a été publié dans photos, prose. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s